Château d’Armailhac

Acquis en 1933 par le baron Philippe et connu autrefois sous le nom de Mouton d’Armailhacq, le Château s’appela ensuite Mouton Baron Philippe puis Mouton Baronne Philippe avant de retrouver pour partie son identité d’origine en 1989 : Château d’Armailhac.
Cinquième cru classé dans la classification des vins de Bordeaux de 1855, le Château d'Armailhac compte un vignoble de 69 hectares voisin des vignes du Château Mouton Rothschild et du Château Pontet-Canet. L'élaboration du vin du Château d'Armailhac se fait à partir d'un assemblage classique du Médoc, à savoir 53 % de Cabernet Sauvignon, 34 % de Merlot et 11% de Cabernet Franc complétés par 2% de Petit Verdot.

Pas de produit pour ce fabricant.